Uncategorized

Découvrez nos articles et dernières actualités

SIMEXPLOR : des plongeurs scientifiques de Septentrion Environnement dans l’espace !

SIMEXPLOR–ZERO-G est une expérimentation en vols paraboliques permettant de retrouver des conditions d’impesanteur, c’est-à-dire de gravité extrêmement réduite comme celles rencontrées lors des missions spatiales ou sur la station spatiale internationale (ISS).

Cette expérimentation, conduite par l’équipe de Lionel Bringoux de l’Institut des Sciences du Mouvement (CNRS & Aix-Marseille Université) fait partie du programme global SIMEXPLOR dont l’objectif est l’étude des capacités adaptatives du comportement humain dans des environnements microgravitaires simulés (ex. milieu subaquatique ou vols paraboliques permettant de créer des situations d’impesanteur). Ce programme est financé par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et collabore avec la société COMEX.

 

Cobayes intégrés à leur programme, 3 membres de l’association avaient pu participer aux premiers tests ; ceux-ci s’étaient déroulés hors de l’eau puis immergés dans l’ancien scaphandre d’entraînement des spationautes développé par la COMEX (Gandolfi).

 

Ces deux premières sessions avaient permis de confirmer la pertinence de l’entraînement des astronautes en piscine afin de les préparer et d’optimiser leurs performances et leur sécurité, en ce qui concerne notamment l’apprentissage moteur dans le cadre des missions extra-véhiculaires dans l’espace. Cette méthode, pourtant utilisée depuis les premières missions orbitales, n’avait à ce jour fait l’objet d’aucune validation scientifique.

En juin dernier, l’équipe de Lionel Bringoux invitait Olivier Bianchimani, Solène Basthard-Bogain et Karl Perré à la dernière phase de tests : celle des vols paraboliques !

 

Ils se sont ainsi déroulés ce mardi 4 octobre 2016 lors d’un vol à bord de l’A310 affrété par la société de Jean-François Clervoy, NOVESPACE ; l’avion a effectué 31 paraboles pendant lesquelles ils ont eu à effectuer les mêmes gestes de visée que ceux réalisés lors des tests précédents. Une expérience incroyable pendant laquelle le corps et l’esprit, perdus dans leurs repères normogravitaires, doivent apprendre à retravailler ensemble dans de nouvelles conditions, celles de l’impesanteur…

« C’est à Bordeaux que nous nous sommes retrouvés avec tout le personnel volant pour vivre des moments passionnants où la science vous emmène depuis les abysses à l’espace… Revenus à terre avec le poids (réel) de nos corps dans nos chaussures, nous souhaitons à tous de pareilles expériences. »

 

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=9BEp1eTkw38

Commun